Se lancer dans le SoLoMo !

29 octobre 2014

réseaux sociaux

(SoLoMo = Social Local Mobile)

Penchons nous sur les 3 canaux du SoLoMo et leur particularités :

  • Le mobile : Le nombre de mobinautes s’élevant à plus de 800 millions dans le monde, le mobile se place au centre des attentions et les offres qui y sont proposées par les marques tendent à se développer. Selon une étude de Coda Research Consultancy  le m-commerce pourrait représenter 23,8 milliards de dollars aux Etats-Unis d’ici 4ans, ce qui confirme une tendance déjà établie depuis plusieurs années.  Le m-commerce est un phénomène en plein essor dans lequel les  retailers ont pris part, plus particulièrement dans le secteur de la mode, avec 40% des enseignes qui ont déjà créées des sites et/ou des applications mobiles.
  •  Le social : avec la montée des réseaux sociaux et surtout la suprématie de Facebook avec ses 800 millions de fans, la problématique sociale actuelle devient commune à toute initiative marketing : il faut désormais rentabiliser son audience. Puis le social bénéficie de nombreux avantages et notamment de ceux de la viralité (i.e. : l’open graph de Facebook ) et de l’importance de son rôle en phase de pré-achat . Enfin, les deals via Foursquare ou Qype sont de même très prometteurs pour les marques et offrent de nombreuses perspectives à condition qu’ils soient créés et diffusés intelligemment.
  • Le local : un autre levier marketing moins connu mais tout aussi utile est la présence « locale » des enseignes sur internet, avec des initiatives aussi variées que la création de store locators, la diffusion d’offres de couponing, la géolocalisation, la présence sur Foursquare, Plyce, … autant d’outils hétéroclites mais efficaces qui tendent à réintégrer les points de vente dans la stratégie online des marques.

 

Comment tirer parti de ces 3 leviers ?

L’e-commerce devient de plus en plus « mobile », « localiste » et « opportuniste », c’est pourquoi les retailers investissent de plus en plus dans ces nouveaux leviers que sont le social, le local et le mobile. Mais ils n’ont pas forcément pris conscience de la force de l’utilisation simultanée et interactive de ces 3 canaux et leur intégration dans une stratégie globale incluant les points de vente physiques. Cela peut même paraître contre-productif si l’on considère que le principal objectif des retailers demeure le développement du CA en magasin.

à suivre…

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Bloggapart |
Bonplansinternet |
Gigapix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Melo02
| Clbrits77
| Fanficspokemon