revival : Second life, buzz ou clef de l’intranet du futur ?

22 août 2018

réseaux sociaux

On se souvient, c’était en 2008…

Bon après avoir goûté via multiples démo de l’échangeur à mes amis Brentien j’ai décidé de me rendre enfin en solo sur Second Life sans prendre de carte, mode d’emploi ou autres aides.

Un point positif je n’ai pas eu de problèmes techniques pour me connecter malgré des rumeurs de lourdeur et autres buggs. Me voilà donc au pif et 15 secondes après mon arrivée on me propose une téleportation, pas de problème , j’accepte ! Ah me voilà sur l’ile de la tentation italienne de SL, c’est très chaud§

Bon je tappe des mots clefs dans le moteur de recherche et me retrouve dans d’autres endroits plus ou moins peuplés mais avec un point commun : on me propose d’acheter tout et n’importe quoi, on m’alerte que certains endroits me sont interdits car je ne suis pas membre (…) les limites de ce modèle avant tout capitaliste sont bien loin des envolées philosophiques du web 2.0.

You want to play, you’ve got to pay !

Voila pour l’esprit découverte ! ce n’est évidemment pas le bon moyen de comprendre les réelles potentialité de cet outil. Comme en Gilbert, Xavier et Stéphane j’ai des guides enthousiastes je suis retourné un peu plus armé.

La meilleure façon d’utiliser SL c’est d’y aller sur conseil, merci donc à mes amis ci-dessus de nous en donner parfois sur Brent et aux autres blogs de nous donner les bons plans.

J’étais très réservé sur l’utilisation de SL mais you compte fait son utilisation demeure assez simple et si l’environnement ne vous assomme pas avec de la musique techno et un décor pseudo futuriste vous pouvez créer un lieu virtuel très convivial.

Assez convivial pour proposer des entretiens aussi bien d’embauche, de mobilité, de formation ou même de coaching !

Certains ne s’y sont pas trompés parmi les grands acteurs en particulier les banques et les grands acteurs du sportwear.

En revanche une chose est certaine, l’investissement dans Second life pour faire du vrai business et donner un service ou au moins une image de qualité et supérieur à celui d’un site ou d’une plateforme 2.0 . Ceci pour une raison bien simple, SL c’est le virtuel mais surtout le PRESENTIEL. Vous devez être en avatar et gestes pour assurer le service ou c’est l’horreur du grand vide et des âmes qui tournent, volent ou se téléportent à la recherche d’un peu d’activité, de contact, d’échange.

Combien de fois avons nous entendu que la force du web c’était le mode asynchrone, nous passons avec SL en mode synchrone et cela induit des effets que les marques doivent prendre en compte.

Les potentialités de SL sont enthousismantes si on sait dépasser le buzz sur les activités proche de l’écume qui sont mises actuellement en avant, car si déambuler au son de la techno dans des décors plus ou moins réussis devait être le somment de son utilité la montagne accoucherait d’une souris.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Bloggapart |
Bonplansinternet |
Gigapix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Melo02
| Clbrits77
| Fanficspokemon